Site officiel de la commune de Messery

INSTALLATION D’UN NOUVEAU MÉDECIN SUR LA COMMUNE

INSTALLATION D’UN NOUVEAU MÉDECIN SUR LA COMMUNE

Messery, le 3 juin 2020

 

INFORMATION A L’ATTENTION DE LA POPULATION DE MESSERY

 

Objet : installation d’un médecin sur la commune

 

Bonjour à toutes et tous,

 

Lorsque le docteur FARGIER nous a fait part de son intention de quitter Messery, en décembre dernier, j’ai immédiatement entrepris des démarches en vue de lui trouver un successeur. Dans mon esprit, il était inenvisageable que Messery n’ait plus de médecin.

En m’appuyant sur un contact qu’avait eu Philippe FARGIER, je suis entré en relation avec un médecin en poste aux hôpitaux du Léman ayant émis le souhait de s’installer en libéral dans une commune du Chablais, le Dr. DAMERGI.

Le contact est passé et j’ai reçu Mme DAMERGI à Messery. Elle a visité le cabinet que M. FARGIER acceptait de lui louer ainsi qu’un local de l’Espace Littorelle que la commune était prête à mettre à sa disposition.

Courant janvier, Mme DAMERGI a fait savoir à M. FARGIER et à moi-même qu’elle était d’accord pour s’installer à Messery. Philippe FARGIER l’a d’ailleurs présentée lors de la cérémonie des vœux de début janvier.

Les mois ont passé sans que nous nous inquiétions outre mesure. Mme DAMERGI nous avait donné son accord pour s’installer chez nous. Cela était suffisant.

 

Malheureusement, il semble que certains engagements et certains principes de bonne conduite n’aient plus vraiment cours aujourd’hui….Des pourparlers sont intervenus entre la commune d’Excenevex , par l’intermédiaire de son ancien maire, et Mme DAMERGI pour une installation à Excenevex.

Cette dernière, pour des raisons de proximité par rapport à Thonon, a privilégié l’offre d’Excenevex, offre qui lui a été faite, rappelons-le, alors qu’un accord avait été scellé entre Messery et elle.

Précisons pour finir que ni l’intéressée ni l’ancien maire d’Excenevex ne m’ont informé de ces pourparlers. Notons aussi que Mme DAMERGI n’a pas pris la peine de m’appeler pour me faire part de sa décision de ne plus venir à Messery avant le 3 juin.

 

Un peu amers mais nullement découragés, nous allons réactiver nos recherches. Nous avons d’ores et déjà quelques contacts et allons passer des annonces dans la presse médicale spécialisée. Même si la désertification médicale est une réalité, nous sommes confiants dans les potentiels de la région pour convaincre un médecin ou un couple de médecins de s’installer chez nous.

Il va de soi que je vous donnerai, dès que j’en aurai, des informations sur cette recherche.

 

Bien à vous toutes et tous

 

                                                                                                                              Serge Bel            

Maire de Messery

 

                                                                                                                                    

 

 

 

 

 

 

           

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this