Site officiel de la commune de Messery

La commune

La Commune

Située sur les rives du Lac Léman, la commune de Messery jouit d’une position privilégiée dans la région du Bas-Chablais. Implantée à la Pointe de la Presqu’île du Léman et entourée par les communes d’Yvoire, Nernier et Chens-sur-Léman, elle s’ouvre sur près de quatre kilomètres de façade littorale et de bordure côtière.

Deux sites sont réservés à la baignade : d’une part, une petite mais non moins charmante  plage au lieu-dit « La Pointe », de l’autre, une très belle plage gazonnée d’une longueur d’environ 400 mètres au lieu-dit « Sous les Prés » où l’on peut pratiquer certaines activités de loisirs nautiques, telles que le paddle, pédalo, etc. Un snack ouvert pour la saison vous permet également de vous restaurer ou de vous désaltérer tout simplement.

Messery bénéficie d’un cadre très bucolique avec ses champs cultivés mais aussi ses forêts de feuillus, hêtres, chênes qui offrent aux promeneurs un havre de paix en toute saison. Les nombreux circuits de randonnées pédestres ainsi que le parcours cyclo « Via Roma » permettent de découvrir ainsi toute la beauté des paysages ruraux qui entourent la commune.

Un peu d’histoire…

L’histoire de Messery remonte au Néolithique, époque des palafittes dont il reste quelques faibles repères à la Pointe. On peut découvrir ainsi deux mégalithes et deux pierres à cupules du côté de la Pointe et du Bois de Parteyi.

C’est à l’époque gallo-romaine que la civilisation romaine a marqué de son empreinte les paysages agraires. Selon les historiens, l’origine du nom « Messery » viendrait de cette période : missiriacium → messis → moisson.

Sous le régime sarde, d’importants travaux ont lieu à Messery : la construction du cimetière, du presbytère et de la nouvelle église sous l’impulsion du Curé Forax. La nouvelle église est achevée en 1841 dans un style néo-classique sarde et le clocher à bulbe érigé trois ans plus tard. L’église possède deux petites cloches, l’une date du XVIIe siècle, l’autre sera livrée ultérieurement par la prestigieuse Maison Paccard.

La proximité de Genève, où se rendent quotidiennement de nombreux travailleurs frontaliers, a favorisé la croissance de la commune et son dynamisme. En effet, Messery, qui ne comptait plus que 336 habitants en 1962, a vu sa population augmenter pour atteindre 2192 habitants en 2015. Aux Savoyards de souche sont venus s’ajouter des habitants d’autres régions de France, d’Europe et d’ailleurs, devenant Savoyards de cœur.
Aujourd’hui commune d’un département dynamique, tournée vers le tourisme, l’agriculture, les services et les micro-industries, Messery poursuit son évolution passant d’une vocation rurale vers un village résidentiel.

Messery offre à ses résidents et visiteurs tous les commerces de proximité et les services de première nécessité. Idéalement placée entre lac et montagne, Messery, tout en préservant son cadre bucolique, est devenu un village dynamique où il fait bon vivre.

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this